Une bonne conservation du vin nécessite un juste équilibre… Quelles sont les bonnes conditions à réunir pour conserver au mieux mes bouteilles de vin en cave ? Découvrez-les ici…

C’est l’une des questions les plus souvent posées. Vous souhaitez faire vieillir votre vin pour qu’il révèle tout son caractère et sa complexité ? Mais vous ne savez pas vraiment quelles sont les règles de conservation. Vous êtes au bon endroit en venant sur ce blog dédié au vin !

Faites tout de même attention aux idées reçues et aux discours commerciaux trop prometteurs : tous les vins ne se bonifient pas avec le temps ! Pour avoir une capacité de garde, un vin doit être capable de limiter le processus d’oxydation soit par la présence de ses tanins (antioxydants) soit par une acidité suffisamment élevée.

 
Gardez en tête une chose :
  • 90% des vins sont élevés pour être dégustés rapidement
  • moins de 10% ont un potentiel de garde supérieur à 5 ans
  • moins de 1% ont un potentiel supérieur à 10 ans et sont des bouteilles à destination des collectionneurs
blog vin Beaux-Vins oenologie dégustation conserver vin

Quelle température pour sa cave à vin ?

Premier des piliers de la conservation des vins, et peut être le plus compliqué à respecter. La température de la cave doit se situer entre 10 et 15 degrés avec un idéal de 12 °C constant. Le vin supportera mieux les variations saisonnières lentes que les chocs thermiques.

Une température trop élevée aura pour conséquence négative d’accélérer le vieillissement du vin qui n’aura pas le temps de développer son caractère. Une température trop basse va freiner le processus de vieillissement du vin jusqu’à le stopper.

Le champagne doit être conservé à une température entre 8 et 12 degrés avec un idéal de 10 °C.

Votre vin doit être au calme

Les vibrations fatiguent le vin et perturbent son processus de vieillissement. Le dépôt qui doit se former dans le fond de la bouteille va avoir du mal à se former, car les particules vont rester en suspension et plus la bouteille sera âgée et plus le vin sera sensible à ces vibrations.

Pour nos amis citadins, votre cave doit être le plus loin possible des zones de passage du métro ou de la cage d’ascenseur.

Quelle lumière pour une bonne conservation du vin ?

Si le vin a bien un ennemi juré, c’est la lumière! Il doit donc être impérativement conservé dans une pièce sombre, voire obscure. Tout comme une température trop élevée, la lumière va entraîner un vieillissement trop rapide du vin qui va perdre de ses qualités. Les néons sont à éviter absolument là où vous conservez votre vin, car ils peuvent entraîner un phénomène de réduction du vin.

Beaux-Vins blog vin oenologie defaut goût de lumière soleil verres
 

Le vin peut aussi développer un défaut dénommé « Goût de lumière » : cet arôme qui renarde va vous rappeler la bonne odeur de l’œuf pourri.

Faites attention aux odeurs

Le vin, même enfermé dans sa bouteille, est sensible aux mauvaises odeurs.  Éviter d’entreposer des produits chimiques odorants comme la peinture, les produits d’entretien ou l’essence à proximité de vos précieuses bouteilles. L’eau stagnante va elle aussi entraîner la prolifération de bactéries et de mauvaises odeurs.

Lire aussi -  Combien de calories dans un verre de vin ?

Ma cave à vin doit-elle être humide ?

Le taux d’humidité moyen de l’atmosphère doit être supérieur à 50 %. La raison de cette humidité est surtout liée au bouchon : un bouchon desséché va se rétracter et le vin va alors « pleurer », c’est-à-dire que des petites perles de vin vont passer à travers le liège.

Une humidité trop importante, sans eau stagnante, n’a que peu de conséquences pour le vin.

Il existe des petits hygromètres à affichage digital ou non autour de 10€. Cela vous donnera une idée de l’humidité de votre cave et vous permettra de corriger une trop faible humidité en installant une bassine de sable avec de l’eau.

blog vin Beaux-Vins dégustation oenologie hygrometre cave conserver

Faut-il coucher les bouteilles de vin ?

Il y a quelque temps, une joute oratoire proche du pugilat s’est déclarée dans la cave d’un ami. À grand renfort d’arguments, nous défendions chacun nos positions. Il existe une corrélation entre le point précédent sur l’humidité et celui-ci.

Principe de base pour bien conserver son vin : les bouteilles doivent être conservées à l’horizontale. L’objectif de les garder couchées est d’éviter l’oxydation du vin. Pour cette raison, il est essentiel que le bouchon soit en contact avec le vin. Cela permet d’éviter que le bouchon sèche et se rétracte avec le temps. Il perdrait en étanchéité et laisserait entrer trop d’air dans la bouteille. Cet excès d’oxygène a pour conséquence un vieillissement prématuré et donc l’altération de votre précieux vin.

Et le goût de bouchon dans tout ça ?

Vous pourriez vous demander si conserver ses bouteilles couchées pourrait favoriser l’apparition de goût de bouchon. Sauf que la position de stockage n’a pas incidence sur ce défaut du vin. Le goût de bouchon, vient d’une molécule : le trichloroanisole, plus simplement appelé TCA. Elle est présente et se développe dans certains bouchons en liège avant de contaminer le vin au contact du bouchon ou par l’air piégé dans la bouteille.

Quels vins peuvent-être conservés debout ?

Le stockage horizontal des bouteilles ne vaut que pour les bouteilles bouchées par un bouchon en liège. Les capsules à vis ou les bouchons en plastiques ne risquent pas de se rétracter avec le temps, il n’est donc pas nécessaire de les coucher.

Les vins mutés, comme le porto, font exception à cette règle. Ils peuvent être conservés verticalement. Les champagnes, tout comme les autres effervescents, semblent aussi supporter une position verticale. En effet, des études tendent à démontrer que le gaz qui s’échappe doucement de la bouteille suffit à humidifier le bouchon. Cependant, je vous conseille de les conserver à l’horizontale.

conserver garder astuce cave couché debout blog vin Beaux-Vins oenologie degustation
 
 
Jean-Nicolas Mouretin