On pourrait croire que le monde du vin est un secteur de traditions où les choses ne changent pas beaucoup, et pourtant, régulièrement je vous parle de nouvelles technologies et d’innovations. Cette fois-ci, je vais vous parler d’une invention qui va très certainement envahir les foyers : La D-Vine.

La « Nespresso du vin »

Après une campagne de financement participatif en 2014 qui a rencontré un véritable succès, la société 10-vins — 40.000 € collectés pour un objectif de 15.000 € tout de même — a annoncé vouloir commercialiser leur machine le 15 novembre 2015 et vous pouvez déjà la précommander sur leur site.

Blog vin beaux-vins innovation technologie d-vine
 

Conçue par trois ingénieurs nantais, la D-Vine — lire Divine — fonctionne avec des flacons de 10 cl de vin que l’on insère sur le dessus de la machine. Un lecteur identifie la puce RFID présente sur le tube pour que la machine reconnaisse le vin afin de le rafraîchir à la bonne température et l’aérer comme s’il avait été aéré trois heures, mais en moins d’une minute. En clair, vous n’aurez plus besoin de prévoir longtemps à l’avance pour déguster votre vin. Le deuxième gros avantage, c’est que chacun peut choisir le vin qui lui fait plaisir sans avoir à chercher un compromis. Plus la peine de boire du vin pendant des jours si vous vouliez ne boire qu’un verre.

Blog vin beaux-vins innovation technologie d-vine wit
 

Pour l’instant, une trentaine de vins de différentes régions sont disponibles avec des prix allant de 2 à 16 € les 10 cl : Bordeaux, Bourgogne, Loire, Rhône, Provence, Languedoc ou Sud-Ouest. Le site très complet vous donne énormément d’informations sur les vins proposés : présentation du viticulteur, dégustation, domaine, accords mets et vins.

Il est également possible de s’inscrire sur le site internet de 10-Vins à une « web-dégustation » mensuelle, pour découvrir de nouvelles sélections livrées à domicile pour un rendez-vous en ligne avec un œnologue réputé qui aidera les abonnés dans l’harmonie des accords des mets et des vins.

La machine, quant à elle, coûte pas moins de 1’490€… C’est très largement hors de prix pour l’avantage qu’elle confère !

Pourquoi Beaux-Vins n’adhère-t-il pas ?

Loin de moi l’idée de briser cette petite révolution, qui plus est, Française — cocorico ! —, mais face aux louanges médiatiques rencontrées, je reste tout de même sceptique.

Le prix est trop élevé

On ne va pas se mentir, le prix de la machine est très largement surévalué ! Mais qu’en est-il du prix du vin ? Le site propose d’acheter la sélection de vins soit en flacon de 10cl soit en bouteille de 75 cl — c’est parfait pour faire des comparaisons —.

Blog vin beaux-vins innovation technologie d-vine prix
 

Pour voir ce qu’il en est, j’ai utilisé le premier produit proposé sur le site de 10-vins. Le domaine de la Croix est vendu en flacon de 10 cL à un prix de 6€70. Alors qu’il ne coûte pas plus de 20€ en bouteille classique, vous vous retrouvez à payer plus de 50€ vos 75cL grâce à la D-Vine.

L’hypocrisie de la D-Vine : Acheter une D-Vine c’est seulement vouloir montrer sa richesse !

Vous voulez aller plus loin ? Les consommateurs français allouent en moyenne entre 5 et 10 € par bouteille de vin et entre 11 et 20 € pour les connaisseurs. Mais imaginions que vous soyez un grand amateur de vin — c’est une certitude — et que votre budget est de 25 € par bouteille.

Lire aussi -  Réchauffement climatique : La viticulture en 2050

Vous avez déjà dépensé plus qu’un SMIC pour vous payer la D-Vine et maintenant vous payez toutes vos WITs, deux à trois fois plus cher… Bravo, vous êtes un pigeon !

La place limitée

C’est peut-être bête à dire, mais la machine est tout de même imposante et risque d’avoir du mal à trouver sa place dans mon petit appartement parisien de 12 m². Comptez tout de même 85 cm de hauteur — pour la machine et le dégagement pour placer le tube — pour 35 cm de profondeur et 20 cm de largeur ! Votre Nespresso à côté aura l’air toute petite.

Et la convivialité ?

Le vin, c’est avant tout un moment de plaisir pour partager et échanger. C’est un moment de convivialité. Je ne sais pas vous, mais j’ai un premier frisson au plop du bouchon qui vient d’être enlevé et un second quand je cherche à savoir si le vin a un défaut. Partager le vin c’est aussi partager ses impressions avec les autres. Est-ce que ce vin est bon ? Quels arômes a-t-il ? D’où vient-il ?

Avec une telle machine, vous pourrez dire adieu au plop qui sera certainement remplacé par le doux bruit d’un liquide qui coule et qui vous pousse à aller aux toilettes — et quelques autres bruits comme la Nespresso qu’on entend dans tout l’appartement —.

Et que dire des échanges d’impressions si chacun a pris un vin différent ?

Jean-Nicolas Mouretin

À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.