Ce soir, on se fait une dégustation de comète ? J’apporte les verres et le tire-bouchon !

Cette phrase n’est pas aussi absurde qu’elle y parait puisqu’une équipe de chercheurs de l’Observatoire de Paris a découvert la présence d’alcool et de sucre sur la comète Lovejoy. Lors de son passage en janvier 2015, la comète Lovejoy a fait le bonheur des passionnés d’astronomie puisqu’elle était visible à l’œil nu durant plusieurs nuits. Aujourd’hui, la comète a livré quelques-uns de ses secrets grâce au radiotélescope de 30 mètres de l’Institut de RadioAstronomie Millimétrique (Iram), près de Grenade en Espagne.

C’est quoi le lien avec ce blog ? On y vient…

De l’alcool et du sucre emprisonnés dans les glaces

L’équipe de chercheurs a pu analyser l’atmosphère qui se dégageait des glaces de la comète Lovejoy lors de son passage près du soleil — la glace, ça fond —. Le radiotélescope a permis aux chercheurs d’identifier 21 molécules différentes. « Parmi les molécules détectées, nous avons pour la première fois découvert la présence d’alcool éthylique (C2H5OH) et de glycolaldéhyde (CH2OHCHO), un sucre, dans la comète », dévoile Nicolas Biver, chercheur au CNRS à l’Observatoire de Paris et coauteur de l’étude.

Chaque seconde, c’était l’équivalent de la quantité contenue dans 500 bouteilles de vin qui s’échappait, selon les chercheurs responsables de l’étude.

le commentaire badass de la NASA sur Twitter:

Happy hour on a comet? Large amounts of alcohol being released into space by comet Lovejoy: https://t.co/EXmoqKZSCn pic.twitter.com/9zp7o6RS3R
— NASA (@NASA) 23 Octobre 2015

Les comètes pourraient être à l’origine de la vie sur Terre

La comète Lovejoy a été découverte par Terry Lovejoy, un astronome amateur, en 2014. Elle est originaire des confins du système solaire et comme la plupart de ces astres, c’est un vestige de sa formation. « Notre découverte met au jour la présence de molécules de plus en plus complexes dans les comètes. En plus d’avoir apporté l’eau sur Terre, elles ont certainement apporté sur notre planète des éléments qui ont facilité l’apparition d’autres molécules, bien plus complexes, comme l’ADN par exemple » indiquait Nicolas Biver.

Comme le disait si bien Horace, « le vin c’est la vie ! »

Lire aussi -  eBay se lance dans la course de la vente en ligne de vin

Jean-Nicolas Mouretin

À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.