Avez-vous déjà entendu qu’un vin était fermé ? Qu’est-ce que cela signifie ? Découvrez le avec Beaux-Vins : le blog de référence sur le vin…

Si vous avez l’habitude de déguster du vin, vous avez déjà entendu quelqu’un dire que le « vin est fermé ». Pour les autres, cette expression peut paraître étrange. Un « vin fermé » est un vin qui délivre peu d’arômes. C’est une phase de développement du vin où il est en transition entre ses arômes primaires de fruit et les futurs arômes secondaires. L’acidité, les tanins, la structure ressortent et le vin est olfactivement bloqué.

blog vin beaux-vins oenologie dégustation fermé
 

Il ne faut pas s’inquiéter, car cette phase est une simple transition dans son évolution où il n’exprime qu’une infime partie de son potentiel olfactif.

L’évolution du vin

 
courbe vin fermé blog vin beaux-vins
 

Grâce à ce graphique, vous allez pouvoir comprendre les différentes étapes d’évolution du vin :

A. Le vin est mis en bouteille

B. Après avoir été mis en bouteille, il connaît ce que l’on appelle une « maladie de bouteille », c’est une période pouvant durer jusqu’à plusieurs mois et où il ne se présente vraiment pas bien. Il est donc important d’éviter de boire un vin fraîchement mis en bouteille.

C. À cette étape, on dit que le « vin est sur le fruit ». Il est encore jeune et exprime des arômes immédiats et non évolués. Le fruit est souvent le plus présent et le boisé encore trop important dans sa structure.

D. Le « vin se ferme » et les arômes sont beaucoup moins puissants, comme s’il s’était endormi. La structure du vin, qui se fond plus lentement que la matière, apparaît comme beaucoup trop puissante.

E. Il évolue jusqu’à atteindre son « apogée ». C’est le meilleur moment pour le déguster. La structure s’est fondue et devient moins imposante, tandis que les arômes se sont développés pour faire apparaître des arômes tertiaires, offrant une complexité au vin.

F. Cette dernière étape est un véritable drame pour tout œnophile. Le vin est en « déclin ». La matière et la structure perdent en qualité. Il est trop vieux.

Un schéma à relativiser

Bien entendu, ce schéma est une simplification. Des vins passent directement de la phase A. « maladie de bouteille » à C. « fermé », d’autres ne connaissent pas de fermeture, ou ne connaissent que ça. En fonction du vin, une phase peut durer plus ou moins longtemps.

Lire aussi -  Posez-moi vos questions sur le vin !

On a tendance à prendre comme cas d’école deux types de vin pour expliquer le phénomène de fermeture. Les blancs de Loire utilisant le cépage Chenin ont une forte prédisposition à se refermer, tandis que les vins simples et vinifiés sur leur fruit comme le Beaujolais ne connaissent presque jamais cette phase de fermeture.

blog vin beaux-vins dégustation oenologie fermé

Comment éviter de boire un vin fermé?

Malheureusement pour nous, il n’existe pas de réponse universelle à cette question. Le vin est un produit vivant qui évolue à son propre rythme en fonction d’une multitude de facteurs. Cependant, vous pouvez vous faire une idée du meilleur moment où le boire — ni trop tôt, ni trop tard —.

La meilleure indication que vous pouvez avoir est celle du vigneron, qui est le plus à même de connaître son vin. Si vous l’achetez directement chez lui, pensez à lui demander le meilleur moment pour le déguster. Il est aussi possible, que l’information soit indiquée sur la contre étiquette — celle qui est sur le dos de la bouteille —.

Vous pouvez aussi rechercher l’information sur Internet en indiquant dans votre recherche le nom de votre bouteille, son millésime et le mot « apogée ». En comparant plusieurs résultats, vous pourrez vous faire une idée de quand le boire.Vous avez ouvert une bouteille et vous vous rendez compte qu’il est fermé ? Ayez le réflexe de le passer en carafe pour l’oxygéner. L’oxygène fait évoluer votre précieux liquide plus vite qu’à la normale et fait ressortir les arômes. Pour tout comprendre de l’utilisation de la carafe, je vous invite à lire l’article « Faut-il décanter ou carafer ? ».

Enfin, vous pouvez très bien acheter plusieurs bouteilles du même cru pour analyser son évolution et savoir à quel moment vous pourrez inviter vos amis pour le déguster lorsqu’il est à son apogée.

Jean-Nicolas Mouretin

À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.