Première étape de toute dégustation de vin, apprenez ici comment observer un vin et quelles informations tirer de cette étape essentielle en œnologie…

Bien souvent, mes amis normaux — les moldus non œnophiles — prennent un malin plaisir à se moquer en me voyant faire tout un cérémonial lorsque je souhaite déguster un vin. C’est vrai que je comprends le ridicule du comportement étrange que je peux avoir. Mais dites-vous que comme de nombreuses personnes, je pensais que mon précieux breuvage avait simplement le goût de vin. Certains me semblaient meilleurs que d’autres, mais je ne savais pas l’expliquer. Cela a changé lorsque je me suis réellement mis à déguster en suivant les quelques règles de la dégustation — et avec de l’entraînement —.

blog vin Beaux-Vins apprendre regarder déguster dégustation vins

J’ai déjà entendu des personnes expliquer savoir déguster du vin et que tout le cérémonial de la dégustation n’est qu’un moyen de se faire mousser. Cette critique n’est pas totalement fausse. Vous pouvez apprendre le mandarin sans suivre de méthode d’apprentissage, mais cela risque d’être plus compliqué. Pour déguster, il vous suffit d’avoir un nez, des papilles et un cerveau.

Selon moi, le vin est synonyme de plaisir et d’émotions. En avalant votre vin comme vous buvez du coca, vous vous contentez du plaisir de le boire et vous loupez la découverte d’émotions. En prenant le temps de déguster, vous découvrirez toute l’intensité des émotions qu’il vous offre.

À la fin de cette série d’articles, vous connaîtrez les bases de la dégustation et vous aurez les ressources pour vous y frotter !

blog vin Beaux-Vins apprendre visuel regarder déguster dégustation vins

Réunir les bonnes conditions

Pour bien commencer, il faut se mettre en condition pour bien déguster. C’est comme l’échauffement lorsque vous faites votre séance de sport. Vous pouvez relire l’article « Pour bien commencer, réunir les bonnes conditions » ou vous rappelez que la dégustation doit se faire dans une pièce lumineuse et sans odeur, rincer votre bouche avec de l’eau ou du pain pour nettoyer vos papilles et avoir le nez dégagé.

Regarder le vin droit dans les yeux

C’est le grand moment, vous avez ouvert votre bouteille et avez doucement versé le précieux liquide dans votre verre. Vous allez pouvoir admirer la beauté du vin dans votre verre, observer la vivacité de ses couleurs et la façon dont il réfléchit la lumière, décider de la nuance de couleur que vous allez lui attribuer. — regarder le vin est une technique secrète utilisée par les professionnels pour reconnaître un vin rouge d’un vin blanc —.

Pour pouvoir contempler votre verre, il est nécessaire de penser à quelques règles simples pour le faire dans les meilleures conditions:

  1. Le verre est rempli jusqu’à la moitié
  2. On tient le verre par le pied — comme le logo beaux-Vins 
  3. On penche le verre au-dessus d’une surface blanche
Blog Beaux-Vins dégustation déguster oenologie regarder vin examen visuel

La limpidité du vin

De nombreux blogueurs vont vous dire que la première étape de l’observation est de juger de la limpidité du vin pour identifier la présence de défauts. Si vous constatez dans votre verre des matières en suspension, vous pourrez dire que le vin est terne ou trouble, sinon vous pourrez dire qu’il est limpide.

Lire aussi -  Dégustation : comment conclure une dégustation de vin ?

Il y a de nombreuses années, ce conseil était parfaitement valable. Aujourd’hui, la technologie fait que vous avez plus de chances de gagner au loto que de trouver des défauts visuels. Comme je l’expliquais dans un précédent article « Pourquoi y a-t-il du dépôt dans le vin ? », constater la présence d’un dépôt dans le fond de votre bouteille n’est pas une raison pour le jeter dans l’évier.

La couleur du vin

Pour n’importe quel vin, la nuance de couleur est déterminée par la région de production, le cépage, le degré de maturation des raisins, la méthode de vinification et l’âge. Pour formuler autrement cette phrase, un vin issu d’une région aux climats frais va avoir une robe claire alors que les vins issus de régions plus chaudes auront une robe plus sombre. Nous allons ici nous concentrer sur l’évolution de la couleur dans le temps : le vieillissement.

blog vin Beaux-Vins apprendre visuel couleurs déguster dégustation vins

Le vieillissement du vin rouge

On pourrait écrire un roman sur les nuances de rouges et heureusement pour tous étant un homme ma palette de couleurs est très limitée.

Un vin jeune a une couleur violette et on dira qu’il est violacée ou pourpre. Un vin âgé aura une couleur brune ou ambrée, on dira qu’il est grenat ou brun.

blog vin Beaux-Vins apprendre visuel jeune vieux déguster dégustation vins

En penchant votre verre au-dessus d’une surface blanche vous pourriez constater un halo brun sur le tour extérieur du vin, cela signifie un début de vieillissement.

Le vieillissement du vin blanc

Comme pour le rouge, la couleur du vin blanc évolue dans le temps. La couleur révèle donc de son âge, mais aussi de son niveau de sucre. Lorsqu’il est riche en sucre — comme un moelleux —, il aura tendance à se parer d’une couleur plus soutenue.

Un vin blanc jaune pâle avec des reflets verts est plutôt jeune. Un vin blanc ambré révèle une certaine évolution et a de grande chance d’être âgé.

blog vin blanc Beaux-Vins apprendre visuel jeune vieux déguster dégustation vins

Le gras du vin

 

Le gras est caractéristique de ce qu’on appelle les larmes du vin. Plus les larmes coulent lentement, plus la boisson est dit riche en alcool. Le liquide observé sera décrit de fluide à visqueux, en passant par coulant, épais, gras, glycériné.  Cette notion a déjà été abordée dans l’article « Les larmes du vin » où nous avions vu que cette analyse n’avait pas vraiment de sens et qu’il valait donc mieux l’oublier.

Jean-Nicolas Mouretin

Synthèse

blog vin Beaux-Vins apprendre visuel dégustation déguster vins

À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.