Vous êtes perdu devant l’énorme rayon de rose fuchsia, vous ne savez pas quel vin rosé choisir ? Beaux-Vins est là pour vous aider dans votre quête…

Puissant ou léger, fruité ou animal, boisé ou non, jeune ou évolué… C’est marrant de voir le nombre de critères que nous sommes capables d’utiliser pour choisir une bouteille de vin rouge ou de vin blanc. Bizarrement, il est rare de faire la même chose avec les rosés. Et si on se mettait enfin à choisir ce vin ? Qu’ils soient produits en Provence, dans le Rhône, en Corse ou même à l’étranger comme en Italie, chaque rosé présente un caractère différent et ils ne se prêtent pas tous aux mêmes occasions.

blog vin rosé beaux-vins oenologie dégustation vins

Les rosés cachent bien leur jeu

Pour commencer, il est important d’écarter la croyance populaire — qui tient encore bon —. Le vin rosé est tout sauf un « sous-vin », mais bien un vin à part entière. Ce n’est pas non plus un mélange entre des cépages blancs et rouges. Ce vin est produit avec des raisins noirs à jus blanc. Le jus est laissé très peu de temps en contact avec la peau des grains — quelques heures — alors que la macération des vins rouges dure plusieurs jours, voire semaines. Cette courte macération permet à la peau du raisin de transmettre une faible quantité de tanin au jus.

Souvent, nous imaginons le rosé comme un vin léger pour nous désaltérer à la terrasse d’un café, au bord d’une piscine ou pour l’apéritif avant le barbecue. Pourtant, il existe une grande diversité de rosé et certains comme un Collioure ou un Tavel sont plus puissants que certains vins rouges.

La couleur vous en dit long sur le rosé

 
blog vin couleurs cépages rosé beaux-vins oenologie dégustation vins
 

Comme pour les vins rouges ou les vins blancs, le rosé est pluriel. La couleur n’est pas un gage de qualité, mais elle vous donnera des indices sur son caractère. Ce vin est présenté dans une bouteille transparente et c’est une très bonne chose pour pouvoir observer sa couleur avant achat.

Une couleur claire est — souvent — synonyme d’arômes légers de fraises, de groseilles ou encore de cerises. À l’opposé, un rosé à la robe foncée peut révéler des arômes plus prononcés de mûres et de confiture de fruits rouges. Gardez en tête qu’un rosé foncé a davantage d’arômes, car il a macéré plus longtemps avec les peaux.

Comme rien n’est si simple dans le monde du vin, il faut tout de même garder en tête qu’en plus du temps de macération, le cépage utilisé pour produire le rosé joue aussi son rôle dans la robe du vin. Enfin, l’âge va faire varier la teinte de votre vin dans le temps.

Le rôle du cépage dans les arômes

Comme je vous l’indiquais au-dessus, le cépage utilisé a une incidence sur les arômes de votre vin. Ce n’est pas une vérité universelle, mais un rosé produit avec du Merlot, du Cabernet Franc ou du Cabernet Sauvignon aura des notes de fruits rouges, tandis qu’avec du Grenache ou du Cinsault le vin aura des arômes ronds d’agrumes.

blog vin rosé couleurs beaux-vins oenologie dégustation vins

Le rôle du millésime dans les arômes

Le millésime est un bon indice du caractère du vin. Une récolte récente laisse présager un rosé jeune, vif, aromatique et fringant. Si vous souhaitez un vin plus rond, avec des notes de fruits secs et de noix, optez plutôt pour un rosé plus évolué, plus âgé. Trop souvent, nous pensons que ce vin se boit uniquement jeune, mais c’est particulièrement faux. Un rosé de garde peut être magnifique après cinq à huit ans dans la cave.

Lire aussi -  Vin : Tableau des millésimes de 1995 à 2018

Quel rosé servir en été au bord de la piscine ?

 

Avec l’arrivée des premières chaleurs, nous avons tous envie de fraîcheur. Laissez vos rosés trop charpentés, comme un Clairet ou un rosé du Sud-Ouest, dans votre cave pour les saisons moins clémentes. Moins tanniques et plus légers, les rosés des Côtes de Provence sont parfaits pour être bus au bord de la piscine.

Ne vous faites pas avoir par les mauvaises habitudes. Le réfrigérateur et le seau à glace sont à utiliser avec parcimonie. Un vin rosé est merveilleux lorsqu’il est servi à 12 °C. Avec la chaleur, pensez à le sortir un peu plus frais. Un rosé trop frais va anesthésier votre palet et vous ne le savourerez pas à sa juste valeur.

blog vin piscine beaux-vins oenologie dégustation vins

Quel rosé servir pour l’apéro ?

Vous venez de mettre le charbon dans le barbecue et les olives sont de sortie pour l’apéritif. Il est temps de déboucher un vin rosé fruité et peu tannique. Vous pouvez opter pour un rosé du Languedoc ou venant des Côtes de Provence qui possèdent une belle fraîcheur. Pour changer un peu, vous pouvez aussi vous tourner vers des rosés d’Alsace ou de la vallée de la Loire. Ces régions moins ensoleillées vont produire des raisins moins sucrés et par conséquent des vins rosés avec un taux d’alcool moins élevé.

Quel rosé servir pendant le repas ?

L’apéro est terminé et votre barbecue est enfin prêt à être servi. Il est temps de servir un vin rosé plus puissant qu’à l’apéritif pour accompagner vos viandes. Les rosés de la région bordelaise sont des rosés plus tanniques et vineux, ils s’accorderont très bien avec le repas. Vous pouvez aussi déboucher votre bouteille de Tavel produit en Côtes du Rhône. Ce rosé est très intéressant avec une intensité et une complexité remarquables. Il dévoile des arômes de fruits frais doublés de notes de fruits secs grillés et d’épices.

Voici quelques idées de rosés en fonction du plat :

  1. La charcuterie : un rosé aux arômes épicés issu du Syrah et du Grenache comme en Côtes du Rhône
  2. Le barbecue : pourquoi ne pas opter pour un rosé élevé en barrique ? Les notes de torréfaction se marieront bien avec le fumée des viandes.
  3. Le dessert : tournez-vous vers un rosé plus sucré comme un Cabernet d’Anjou pour accompagner vos recettes sucrées.
blog vin Beaux-Vins dégustation oenologie vins apéro apéritif dinatoire

Il faut bien conclure

Ne pensez pas que le vin rosé est uniquement un vin de soif à boire au bord de la piscine. Il existe une grande diversité de rosés en France et les pays étrangers ne sont pas en reste. Depuis plusieurs années, la qualité des vins rosés s’est largement améliorée pour vous offrir de beaux moments de partage. Il n’appartient qu’à vous de découvrir la réalité du vin rosé en sortant des sentiers battus.

 
Jean-Nicolas Mouretin
À lire aussi :
 

Et vous, comment choisissez vous votre vin rosé ?

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.