Votre blog sur le vin de référence !

Vin : découvrez le vignoble du Languedoc-Roussillon

Vous souhaitez en savoir plus sur la région viticole et le vin du Languedoc-Roussillon ? Beaux-Vins vous emmène découvrir cette belle région !

La région viticole du Languedoc-Roussillon est la plus vaste de France et une des plus vastes du monde. Alors que la région pâtit encore d’une mauvaise réputation due à son histoire, elle est devenue une région viticole française incontournable. C’est bien simple, il se vend plus de 60 bouteilles de vin du Languedoc-Roussillon par seconde dans le monde. Devenez incollable sur les vins du Languedoc-Roussillon grâce à Beaux-Vins !

Blog vin Beaux-Vins région viticole Languedoc-Roussillon vigne mer

Histoire du vignoble du Languedoc-Roussillon

L’origine du vignoble

Comme souvent, Les Grecs puis les Romains profitèrent du climat particulièrement favorable pour développer la vigne près des axes de communication. Le Languedoc-Roussillon fera même de l’ombre aux vins romains.

À la fin des invasions des Wisigoths, les nobles et le clergé vont préserver le vignoble bien que le vin soit considéré comme une boisson banale. Les Pyrénées, les Cévennes ou encore le manque de cours d’eau navigables limitent les exportations et donc l’expansion du vignoble.

Charlemagne confie la région aux Comtes de Toulouse. Avec le temps, ces derniers deviennent trop puissants et le Royaume de France décide d’envahir la région pour l’annexer.

L’histoire moderne du vignoble

 

La construction du canal du Midi au XVIIe siècle est une véritable aubaine pour la région viticole qui peut enfin transporter du vin sans devoir contourner la péninsule Ibérique. Le puissant négoce bordelais s’étant enrichi grâce au commerce triangulaire avec les anglais, il s’intéresse alors au Languedoc rendu accessible par le canal du Midi et s’installe à Montpellier et Sète en gardant des liens étroits avec la place Bordelaise.

À la fin du XIXe siècle, l’essor du chemin de fer permit d’abreuver les ouvriers du Nord de la France et de Paris, régions privées de vignes après l’arrachage de leur vignoble. Le canal du Midi sera alors moins utilisé jusqu’à la fin de la première guerre mondiale. L’arrivée des bateaux à moteur entame un soubresaut vite anéanti par l’usage du train. Par ce moyen de transport, la région inonde le pays de vin.

 
BBlog vin Beaux-Vins région viticole Languedoc-Roussillon histoire Manifestion 1907
 

Les crises du vignoble

Une fois n’est pas coutume, la crise du phylloxéra de 1864 fût une catastrophe pour la région viticole. Le négoce va rapidement se tourner vers les colonies françaises, comme le Maroc ou l’Algérie, où la main d’œuvre est bon marché. La greffe sur pied de vigne américain entraîna une frénésie des vignerons de la région qui ne replantèrent que des cépages très productifs, mais produisant des vins très légers. Le millésime 1900 fut marqué par une récolte nationale abondante, ce qui entraîna une chute importante des cours. En 1907, un mouvement de soulèvement sans égal des vignerons accusant les négoces de fraudes déstabilisa la région. Après l’intervention de l’armée, l’État reconnu qu’il fallait lutter contre la contrefaçon de vin et créer un cahier des charges permettant de retracer l’origine des vins. La mise en place des Appellations d’Origine Contrôlées calma les esprits, mais c’est véritablement l’influence naissante des caves coopératives qui relança la viticulture de la région. De nombreux viticulteurs choisirent de s’unir plutôt que de périr. Aujourd’hui, 70% des volumes de vin produits proviennent de la coopération. Jusqu’en 1970, la région produit principalement des vins de table ayant, pour 75% de l’encépagement, l’Aramon, le Carignan et le Cinsault.

En 1976, une nouvelle crise viticole fait rage dans le Languedoc-Roussillon. Les vignerons de la région descendent dans la rue pour manifester leur mécontentement. Ils accusent les négociants de couper le vin local avec du vin algérien ou italien pour gonfler leur stock. Le 4 mars, des manifestants bloquent le pont de Montredon, près de Narbonne, pour verrouiller la route nationale 113 et la voie ferrée. Dans l’après-midi, deux compagnies de CRS sont dépêchés sur les lieux pour calmer la situation. Des coups de fusils de chasse retentissent et les policiers répliquent. Bilan : deux morts et 30 blessés…

Le renouveau des vins du Languedoc-Roussillon

Durant de nombreuses années, les vins du Languedoc-Roussillon étaient synonymes de vins de table. Le renouveau s’opéra dans les années 90′ et 2000 avec l’arrivée des investisseurs étrangers. Le domaine Daumas-Gassac devient le porte-étendard de la région en montrant qu’il était possible de produire de superbes vins en Languedoc-Roussillon. Les domaines quittent alors peu à peu les coopératives et axent leur stratégie vers la qualité et l’export. Pic-Saint-Loup, ou encore les Terrasses Du Larzac, deviennent des appellations fortes.

Comme dans d’autres régions, nous assisterons à une baisse du nombre de viticulteurs dans la région Languedoc-Roussillon. Les domaines seront alors plus vastes, favorisant l’industrialisation et il faudra accepter de payer le prix pour goûter des vins avec une véritable personnalité.

Lire aussi -  Vin : découvrez le vignoble de la Vallée du Rhône

Géographie

Beaux-Vins blog oenologie carte france régions viticoles Languedoc Roussillon
 

Le Languedoc-Roussillon est marqué par un climat méditerranéen avec des étés très chauds. Les sécheresses estivales fréquentes dans la région peuvent bloquer la maturité, raison pour laquelle l’irrigation y est autorisée. Le climat entraîne des taux de sucre importants et des acidités faibles.

Les sols sont très variés dans cette grande région. Ce n’est que dans les années 1990 que la variabilité des sols fut étudiée précisément. Les nouvelles AOC traduisent ce nouvel intérêt pour les sols : Languedoc-terrasse-de-Béziers, Languedoc-grès-de-Montpellier, Corbières-Boutenac, Minervois-la-Livinière…

Encépagement

Parfait exemple des cépages méditerranéens, le Languedoc-Roussillon n’en reste pas moins une région viticole en constante évolution. Depuis quelques années, la Syrah prend la place d’autres cépages moins connus comme l’Aramon. Bien qu’assez connu, le Carignan a lui aussi tendance à être moins présent dans l’encépagement de la région. Nous retrouvons ainsi majoritairement les cépages Cabernet-Sauvignon, le Carignan, le Cinsault, le Merlot, le Mourvèdre, le Grenache Noir, le Pinot Noir et la Syrah pour les vins rouges.

Nous retrouvons aussi une véritable mosaïque de cépages utilisés pour produire un vin blanc. Je pense au Bourboulenc, la Clairette, le Chardonnay, le Chenin, le Grenache Blanc, le Grenache Gris, le Maccabeu, la Malvoisie, la Marsanne, le Muscat Blanc à petits grains, la Roussanne, le Sauvignon blanc, le Rolle, le Picpoul ou encore le Viognier.

Les appellations

Depuis 2009, beaucoup de choses ont changé pour cette région viticole. Les vins sont classés en trois catégories distinctes. Nous y retrouvons désormais les vins d’appellation d’origine protégée (AOP), les vins d’indications géographiques protégées (IGP) et les vins sans indication géographique.

Blog vin Beaux-Vins région viticole Languedoc-Roussillon Répartition des Appellations
 

Il faut aussi noter que depuis 2007, l’appellation Coteaux du Languedoc a été remplacée par l’AOC Languedoc. Elle s’étend tout le long du littoral, de la frontière espagnole à Nîmes. Il existe une telle diversité de terroirs et de typicités dans cette appellation qu’une hiérarchie en trois niveaux à été mise en place : nous retrouvons une appellation régionale Languedoc, des appellations sous-régionales en lien avec les différents terroirs et des appellations communales.

La typicité des vins du Languedoc-Roussillon

Traditionnellement le vin rouge du Languedoc-Roussillon est un assemblage à parts égales de Grenache Noir, de Carignan et de Syrah. Le cépage Mourvèdre est plus souvent utilisé comme cépage d’appoint. Les vins sont alcooleux et peu acides. Les arômes portent sur la sur-maturité des fruits rouges, sur les épices, le tabac. La plupart de ces vins rouges sont ronds et chaleureux.

Bien que la tendance des consommateurs pousse les viticulteurs à proposer des vins rosés sans âme, les rosés du Languedoc-Roussillon sont plus ronds et aromatiques. Nous y retrouvons les cépages utilisés pour le vin rouge, mais aussi du Cinsault. Certainement le plus connu des rosés de la région est le Listel.

Les vins blancs sont en général légèrement ronds, aromatiques et avec une acidité faible.

Nous ne pouvons pas parler du Languedoc-Roussillon sans parler des vins doux naturels. C’est une région réputée pour son muscat : Mireval, Frontignan, Saint-Jean-de-Minervois, Lunel… Le Roussillon est célèbre pour ses Vins doux naturels rouges : Maury, Banyuls, Rivesaltes.

On trouve également des vins effervescents dans la région comme la blanquette et du crémant sur la zone de Limoux. Les cépages employés sont le Mauzac, le Chenin et le Chardonnay. Alors que les blanquettes sont très aromatiques, les crémants peuvent être plus fins.

Il faut bien conclure

Dans cet article, je vous présente le Languedoc-Roussillon comme une vaste région viticole, mais c’est bien plus que cela. En réalité, c’est une véritable mosaïque de terroirs et de cépages créant une vaste palette de styles de vins. Certains plus chaleureux, plus aromatiques ou encore plus légers que d’autres. Nous avons souvent tendance à considérer les vins du Languedoc-Roussillon comme étant juste des vins capiteux, mais il nous faut surtout apprendre à les connaître. Finalement, il existe une telle diversité de possibilité que tout à chacun peut y trouver son bonheur. Vous l’aurez compris, je vous invite ici à la découverte de ces pépites toujours trop peu connues.

Jean-Nicolas Mouretin

À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.

3 Commentaires

  1. Claude

    Bonjour,
    Ce texte: " Alors que la région pâtit encore d’une mauvaise réputation dû à son histoire.." est aujourd'hui, 25 septembre 2018, totalement dépassé, anachronique..! En effet, depuis le temps que certains disent ça, avec raison jadis, les vignerons dans leur grande majorité, ont fait de tels progrès qu'ils sont à la hauteur qualitativement, de beaucoup d'autres appellations..! Sinon l'article est bien. Merci, Claude

  2. beaux vins

    Bonjour Claude,
    selon moi, le Languedoc-Roussillon – d'autres régions comme le Beaujolais aussi – pâtit d'une ancienne et mauvaise réputation face à d'autres régions comme la Bourgogne ou Bordeaux. Les choses changent et heureusement, mais n'oublions pas les primes à l'arrachage ou le lancement en 2008 du « Vin de Merde ».
    Si tu devais classer les régions par réputation, le Languedoc-Roussillon arriverait-il dans ton Top 3 ?

  3. Gilles Mouretin

    Bien d' accord avec beaux vins !
    Gilles

Laisser un commentaire

© 2020 Beaux-Vins

Theme by Anders NorenUp ↑