Il existe de ces accessoires que n’importe quel amoureux du vin doit posséder pour profiter au mieux de ses précieux flacons. Faisons un tour d’horizon avec Beaux-Vins !

Blog vin Beaux-Vins winelover accessoires degustation oenologie
 
 

Il existe tout un florilège d’accessoires du vin et on peut vite se retrouver perdu dans la multitude de possibilités sur le marché. Lesquels sont véritablement essentiels ? Faut-il dépenser des sommes folles pour s’équiper ? Je vous propose ici une sélection d’accessoires destinés aux wine lovers. Si vous n’avez pas d’idée pour des cadeaux ou souhaitez avoir le kit du bon buveur, cet article est fait pour vous.

1 – Buvez du vin dans de bons verres

blog vin beaux-vins oenologie dégustation verre pied

 

Cela peut paraître un peu simple à annoncer, mais avoir de bons verres pour servir votre vin est selon moi la première étape et le premier accessoire à offrir ou s’offrir lorsqu’on souhaite profiter d’une belle bouteille de vin. Il serait en effet dommage de boire le contenu de votre précieux flacon dans des verres à moutarde… Mais lesquels choisir ?

Il existe des verres à vin de tous les styles, épaisseurs et couleurs. N’importe qui peut se sentir perdu face aux choix offerts. Je ne pense pas vous apprendre quoi que ce soit en vous disant qu’il faut bannir les verres fantaisies, colorés, en plastique. Si vous êtes maladroit comme moi, évitez les verres qui vous semblent trop fragiles, comme ceux qui sont beaucoup trop épais.

Personnellement, j’ai opté pour deux jeux de verres. Le premier jeu se compose de verre polyvalent de la marque Lehmann Glass. La collection Excellence 30 est très bonne pour répondre à mes attentes. Ils sont suffisamment grands pour seulement boire un verre, mais sont aussi pratiques pour une dégustation – bien qu’un peu grand –.

Les autres verres à vin

Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover verres noirs degustation oenologie

Moins utilisables au quotidien, j’ai aussi fait l’acquisition de verres noirs pour m’entraîner à la reconnaissance des vins et des cépages. La vue étant un sens orientant énormément la dégustation d’un vin, l’usage d’un verre noir empêche son utilisation rendant plus compliqué la reconnaissance du vin. On ne peut alors faire confiance qu’à son nez et son palet pour deviner ce que l’on goûte. Véritable défi les premières fois, cela devient un jeu avec le temps.

Vous pourriez opter à terme pour des verres cépages, mais ces verres ne sont pas essentiels pour apprécier son vin. La forme de ces verres est adaptée à un cépage propre pour en révéler tout le caractère.

2 – Ayez un bon tire-bouchon pour ouvrir votre bouteille de vin

Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover tirebouchon degustation oenologie

Deuxième accessoire essentiel de tout bon amoureux du vin. C’est parfois l’objet un peu négligé dans le fond de tiroir de votre cuisine… On s’en sert souvent, mais y prête-t-on réellement attention ? Sait-on réellement comment choisir son tire-bouchon ? Comme de nombreux autres ustensiles et accessoires présents dans nos cuisines, les tire-bouchons présentent parfois certaines particularités, mais surtout, peuvent ne pas convenir à tous les types de bouteilles que l’on peut rencontrer…

Le tire-bouchon de base qu’il faut posséder est dit du sommelier ou aussi bien nommé « limonadier ». Utilisé dans tous les restaurants, c’est l’outil le plus facile d’utilisation et le moins encombrant. Choisissez-en un qui vous semble solide et avec une virole de 5~6 centimètres, ce qui équivaut environ à cinq tours. L’idéal est d’opter pour un tire-bouchon doté d’un levier à deux temps pour faciliter l’extraction du bouchon. J’ai opté pour un tire-bouchon Le Creuset WT-110 double levier finition bois – celui en haut à gauche de la photo -. Solide et garantie 5 ans, il est devenu mon compagnon de route depuis plusieurs années.

Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover tirebouchon bilame degustation oenologie

 

Pour les amoureux des vieux vins, il est toujours intéressant de posséder un tire-bouchon à deux lames, surnommé « l’ami du majordome ». Son utilisation est plus complexe pour les non initiés. En théorie, il suffit de faire glisser les deux lames entre le bouchon et le goulot en commençant par la lame la plus longue. Il faut ensuite faire tourner lentement le tire-bouchon tout en tirant. Cet outil est essentiel lorsque le bouchon est détérioré ou lorsqu’on présuppose sa fragilité.

3 – Une carafe pour aérer ton vin

 
Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover carafe dégustation oenologie
 

Qui peut se targuer d’être un wine lover et ne pas posséder une carafe ? Cet accessoire est un must-have de tout buveur de beaux vins. Il existe deux techniques de mise en carafe du vin, qui répondent à deux problématiques différentes : l’aération du vin et le décantage. Bien trop souvent on pense qu’une carafe sert simplement à aérer le vin, mais c’est une erreur.

Selon moi, la carafe à posséder absolument est celle pour aérer. Elle possède un fond large pour permettre une bonne aération du vin et un col haut pour préserver les arômes. La carafe « canard » de forme allongée convient parfaitement au décantage de vieux vins. Pour en découvrir plus sur les carafes et leurs usages, je vous invite à lire l’article consacré à ce sujet : « Quelle est la différence entre carafer et décanter un vin ? »

Pour aérer votre vin en carafe, il suffit de transférer sans précaution particulière votre précieux liquide de la bouteille à votre carafe. Particulièrement favorable aux vins rouges jeunes, l’aération provoque une oxydation bénéfique au fruité et à la structure tannique du vin. Les vins blancs riches et complexes, élevés en fût et vieux de quelques années apprécient fortement le passage en carafe. Tandis que les vins moelleux expriment pleinement leur complexité aromatique avec cet accessoire et devraient systématiquement être servis en carafe.

Lire aussi -  Comment choisir son vin rosé ?

4 – Le stop-goutte est ton ami et celui de ta nappe

 
Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover stop goutte degustation oenologie
 

Le stop-goutte est un petit accessoire qui ne paie pas de mine, mais qui est pourtant particulièrement utile. Vous pouvez facilement en trouver sur les salons ou dans des magazines. Comme son nom l’indique, cet objet vous permet d’améliorer le service du vin en empêchant la petite goutte de vin de rejoindre votre belle nappe immaculée.

Inventé par un danois, le drop-stop est un disque semi-rigide qui se roule dans le goulot de la bouteille, formant ainsi un bec verseur. Le service du vin devient un plaisir. Simple d’utilisation, il vous suffit de le passer sous l’eau pour le nettoyer.

5 – Un thermomètre à vin

Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover thermometre degustation oenologie

La température de service est un élément d’équilibre du vin trop souvent négligé. Les vins blancs sont servis trop frais, les vins rouges trop chambrés. Ce terme date d’une époque où le chauffage n’était pas celui que l’on connaît aujourd’hui. Cela signifiait ramener le vin à température de la pièce, soit 18°C.

Les pièces de vie étant désormais entre 19 et 25°C, il est essentiel de contrôler la température de votre vin. Pour se faire, il peut être intéressant de posséder un thermomètre à vin pour vous faciliter cette démarche. Chaque vin a une température idéale de dégustation. Pour vous assurer de déguster votre vin dans des conditions optimales, vérifiez qu’il est à la bonne température ; votre plaisir et votre acuité en seront exacerbés.

Il existe différents styles de thermomètre à vin. Certains sont à introduire dans le vin pour une plus grande précision, d’autres sont à enrouler autour de la bouteille pour faciliter son usage. Bien que moins précis, j’ai opté pour la seconde possibilité. D’un simple coup d’œil cela me permet d’avoir une bonne idée de la température de mon vin et de décider de le chambrer ou de baisser sa température dans un seau d’eau.

Les repères de température de service sont :
  • Effervescents : 8-10°C
  • Blancs secs légers et fruités : 10-12°C
  • Les blancs secs de garde : 12-14°C
  • Blancs moelleux et liquoreux : 10-12°C
  • Vin doux naturels blancs : 10-12°C
  • Les vins doux naturels rouges : 12-14°C
  • Rouges primeurs et rosés : 8-10°C
  • Les vins rouges fruités et souples : 12-14°C
  • Rouges charnus et chaleureux : 14-16°C
  • Les vins rouges de garde de type Bourgogne : 15-16°C
  • Rouges de garde de type Bordeaux : 17-18°C

6 – Le seau à rafraîchir

Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover sceau degustation oenologie
 

S’il est impératif de servir le vin à la bonne température, il est tout aussi important de le maintenir tout au long de votre repas. Pour bien comprendre l’intérêt d’un rafraîchisseur, retenez qu’un vin gagne un degré toutes les deux minutes jusqu’à atteindre la température ambiante. Vous pouvez choisir d’utiliser un manchon réfrigérant, un rafraîchisseur isotherme, un seau électrique ou encore une brique en argile…

Personnellement, j’ai opté pour un simple seau à rafraîchir. Il suffit de le remplir d’eau pour maintenir la température d’un vin rouge et d’y ajouter une poche de froid réutilisable pour les vins blancs, rosés et effervescents.

7 – Des chaussettes pour s’entraîner à découvrir le vin

Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover chaussettes degustation oenologie
 

Pour les personnes désireuses de s’améliorer dans la dégustation de vin en petit groupe, je vous recommande de faire l’acquisition de chaussettes à vin. C’est l’outil indispensable pour organiser des dégustations à l’aveugle et ainsi juger en toute impartialité la qualité d’un vin. C’est le meilleur moyen de vous amuser en faisant deviner à vos invités l’appellation, le cépage du vin choisi, etc. Elles s’adaptent parfaitement aux différentes bouteilles de 75cl et leur opacité empêche de savoir quel vin est dégusté – surtout pour ceux qui ne reconnaissent pas les formes de bouteilles –.

Vous pouvez bien entendu utiliser l’une de vos chaussettes trouées, mais pour l’esthétisme, on y repassera…

8 – Le petit oublié : l’aérateur à vin

Des accessoires pour les wine lovers, il en existe une multitude. Voici une mention spéciale pour un accessoire bien utile et que je n’ai pas cité plus haut. Vous pouvez l’utiliser seul ou en complément d’une carafe. Il s’agit de l’aérateur à vin. Pour l’utiliser il suffit de verser le vin dans le décanteur pour obtenir une aération instantanée qui vous apportera une meilleure sensation en bouche. Je vous invite à opter pour le type d’aérateur présenté sur la photographie ci-dessous. Il permet d’aérer à plusieurs reprises votre vin. Vous pouvez aussi faire l’acquisition d’un aérateur Aveine pour ceux qui sont prêts à investir. Voici un article sur le sujet : « Aveine : découvrez le premier aérateur à vin connecté ! »

 
Blog vin Beaux-Vins accessoires winelover aérateur degustation oenologie
 

Il faut bien conclure

Vous l’aurez compris en voyant cette liste, il n’est pas nécessaire de dépenser des mille et des cents pour avoir un kit d’accessoires utiles pour déguster son vin dans de bonnes conditions. Il suffit de quelques accessoires pour en profiter pleinement ou offrir un objet vraiment utile à un amoureux du vin.

Et vous, quels accessoires vous semblent indispensables ?
Faites-le moi savoir en commentaire…

Jean-Nicolas Mouretin
 
À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.