C’est un bon copain qu’on aime à revoir tous les ans. On se prépare aux retrouvailles. Et le voilà, glissant dans les verres à vin, qu’on lève à sa santé : le Beaujolais Nouveau est bientôt là !

Chaque année, le mois de novembre est placé sous le signe de la fête et de la camaraderie. Le Beaujolais Nouveau va, comme chaque année, inonder le monde. Réglé comme une horloge, nous pourrons enfin goûter ce vin primeur le 3e jeudi du mois de novembre. Il est temps pour moi de vous parler de cette région et de ce vin que j’aime tant !

Evenement Beaujolais Nouveaux 21 novembre vin Beaux-Vins © Inter Beaujolais

Le Beaujolais Nouveau dans le monde

Il ne faut pas se voiler la face, les français se désintéressent de plus en plus de cet événement. Heureusement, il reste encore le premier pays consommateur de ce vin avec plus de 6 millions de bouteilles commercialisées en 2018 !

L’arrivée du Beaujolais Nouveau est un véritable événement au Japon ou en Corée du Sud ! Le Japon est d’ailleurs le premier marché importateur de ce vin avec 3 millions de bouteilles. Il est suivi par les États-Unis avec 1 million de bouteille.

Pourquoi cette date ?

Chaque année, l’événement tombe le 3e jeudi du mois de novembre, mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? La date de sortie du vin primeur est fixée depuis un décret français de 1985. En 1951, naissait l’appellation Beaujolais Nouveau. Jusqu’en 1967, la date de sortie de ce vin primeur fut très fluctuante avant d’être fixée au 15 novembre. Cependant, cavistes et vignerons se rendirent compte qu’une mise en vente le week-end n’était pas propice aux ventes. C’est pourquoi, depuis 30 ans, il est fêté systématiquement le 3e jeudi du mois de Novembre.

Histoire du Beaujolais Nouveau

Pourquoi dit-on qu’il est nouveau ?

Le Beaujolais est un vin d’Appellation d’Origine Contrôlée. Ce vin ne pouvait être commercialisé qu’à partir du 15 décembre, mais les producteurs ont obtenu une dérogation en 1951 pour avancer la date de commercialisation. C’est donc un vin nouveau dans le sens où il est disponible prématurément par rapport aux autres vins. S’il peut être consommé si tôt, c’est en raison de son processus de fabrication qui nécessite 4 jours de macération. Bien qu’on ait tendance à imaginer sa fabrication comme simple, il nécessite tout le talent et le savoir-faire des vignerons. Le but est d’obtenir un vin fruité sans être astringent ni plat.

Au commencement, une grande fête

Tout a commencé en 1951, lorsque les régions viticoles furent autorisées à commercialiser rapidement leurs produits. Le Beaujolais va profiter de cet arrêté pour distribuer leurs vins quelques semaines seulement après la fin des vendanges. Les lois de 1967 et de 1985 fixent les dates officielles de sa commercialisation : d’abord le 15 novembre à minuit, puis le troisième jeudi du mois de novembre. Le Beaujolais Nouveau devient alors le symbole des premières dégustations de l’année et une occasion de se retrouver autour d’un verre.

Comment tout a dérapé ?

Dans les années 1980, les producteurs prennent conscience du filon commercial qui s’ouvre devant eux. D’abord symbole de savoir-faire, ce vin est devenu marketing et tendance. Résultat : le Beaujolais Nouveau se standardise et se répand comme une traînée de poudre dans le monde entier. Chaque année, 22 millions de bouteilles sont exportées dans plus de 110 pays. Désormais, les consommateurs ne veulent plus de cette standardisation outrancière et se désintéressent de cet événement. Certains producteurs l’ayant bien compris ont fait marche arrière et reviennent à des techniques de vinification plus traditionnelles. Il faudra encore du temps pour que cette image négative disparaisse au profit d’un retour aux origines.

Lire aussi -  Vos événements vin à ne pas manquer en Juin 2019

Comment fait-on du Beaujolais Nouveau ?

L’appellation Beaujolais Nouveau répond à des critères précis et à un cahier des charges à suivre à la lettre. Une fois les grappes récoltées à la main, la macération est faite par la méthode carbonique pour donner au vin tout le fruité qu’on lui connaît et surtout très peu de tanins. Il doit bien entendu être produit dans l’aire d’appellation des Beaujolais et Beaujolais Village.

Le goût du Beaujolais Nouveau

Le Beaujolais Nouveau est un vin jeune. Doté d’une couleur rouge éclatante et limpide, ce vin primeur se distingue par des arômes dits « amyliques ». Cela renvoie à la notion d’acidulé, comme les bonbons anglais. Des levures sont utilisées pour renforcer les arômes du vin. .

Dans les années 1980, ces vins étaient souvent fermentés avec le même type de levure. Cela les avait uniformisés et simplifiés. Doté d’une couleur rouge éclatante et limpide, ce vin primeur se distinguait par des arômes dits « amyliques ». Cela renvoie à la notion d’acidulé, comme les bonbons anglais. Vous pouviez aussi retrouver ce fameux goût de banane propre aux vins de macération carbonique.

Beaujolais Nouveaux gout de banane vin Beaux-Vins

Désormais, les producteurs cherchent à obtenir des vins plus gouleyants, plus fruités. L’utilisation démesurée de levures est bien moins courante

Les Sarmentelles de Beaujeu

Le Beaujolais Primeur, c’est aussi l’occasion de faire la fête ! Et pour cause, près de 100 fêtes sont annoncées en Beaujolais…

Beaujolais Nouveaux sarmentelles vin Beaux-Vins

Je ne pouvais pas vous parler de la fête du Beaujolais Primeur sans aborder les Sarmentelles. C’est l’une des grandes fêtes du Beaujolais Nouveau, qui a lieu durant 5 jours avant et après la traditionnelle mise en perce du vin de l’année. Les Sarmentelles de Beaujeu comprennent également dans leur programme un concours de dégustation primé au cours duquel les participants doivent reconnaître les millésimes des 12 appellations du Beaujolais. Artisans et producteurs fermiers proposent une exposition de leurs objets d’artisanat et des dégustations de produits du terroir, tandis que les Compagnons du Beaujolais procèdent à de nouvelles intronisations.

Site web de l’événement : Les Sarmentelles de Beaujeu

Jean-Nicolas Mouretin
À lire aussi :

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions sur votre expérience en commentaire. Vous pouvez aussi suivre votre blog sur le vin avec Instagram.